2017 : un débat sur la santé insuffisant ?

Tandis que les élections présidentielles 2017 approchent à grands pas, les Français sont plus de 81% à penser que la santé n’occupe pas une place assez importante au coeur du débat.
Il faut dire que tous les ingrédients sont là pour soulever l’inquiétude généralisée : augmentation des départs à la retraite chez les médecins, l’accroissement des déserts médicaux, les grèves du personnel hospitalier…

Mais alors quels sont les attentes des Français au regard du débat présidentiel 2017 en matière de santé ?

Santé : un souhait Français

Lors du Forum France Santé 2017, une enquête a mis en avant l’importance des questions de santé au coeur du débat politique. Les Français seraient ainsi 69% à estimer qu’il faut réformer notre système de santé actuel lors du prochain mandat. Pour 45%, il s’agit même d’une urgence.
9 sur 10 redoutent principalement que le système de santé actuel s’érode faisant disparaître le remboursement de certains traitements, voire se développer une médecine à deux vitesses ou observer une diminution de la qualité des soins.

Une réforme, certes, mais envisagée de manière très positive : 7 personnes interrogées sur 10 estiment qu’il est possible d’effectuer cette réforme sans sacrifice mais simplement en réorganisant le parcours de soins.
francoise-bartoli-lir-sante-france

Françoise Bartoli, Présidente du LIR, relève des résultats de cette enquête 5 défis principaux :

  • Simplifier l’accès aux soins pour tous.
  • Améliorer la qualité de la prise en charge.
  • Développer davantage les projets et outils de e-santé.
  • Impliquer de plus en plus les patients dans leurs parcours santé.
  • Soutenir la recherche et devenir un levier économique pour la médecine du futur.

L’importance du débat électoral en santé

1 Français sur 2 place la santé au coeur de son choix électoral et est très à l’écoute des propositions des candidats concernant la santé.

Les résultats de l’enquête « La place de la santé dans le débat public et électoral » menée fin octobre confirment que la santé est devenue l’une des « priorités absolue des Français« . Ils sont entre autres 76% à se montrer inquiets quand à la préservation de notre système de santé actuel.

Cette implication est symbolique car elle est jugée plus importante que les débats tel que l’éducation (69%) bien que la lutte contre le chômage et le terrorisme (arrivant à égalité avec 86% des réponses) restent les questions prioritaires.

Une image des acteurs de santé au beau fixe

Malgré ces craintes, les patients Français sont satisfaits des relations qu’ils entretiennent avec les différents professionnels de santé. Mais si 88% sont satisfaits de leur relation avec l’hôpital, la crainte d’une évolution négative est prédominante.

Les médecins interrogés sont bien plus pessimistes encore car ils estimaient seulement à 61% le nombre de patients satisfaits.

Pour le moment, 76% affirment que la santé est absente du débat présidentiel. Dans cette attente, ils sont 55% à dire que les propositions de santé d’un candidat pourront influencer leur décision finale.

Et vous, les questions de santé peuvent-elles influencer votre décision pendant le débat électoral de 2017 ?

Sources :