Journée nationale de dépistage du cancer de la peau : ce qu’il faut savoir

Le Syndicat national des Dermatologues-Vénérologues présentera ce jeudi 26 mai sa 18ème journée nationale de dépistage gratuit des cancers de la peau. Organisée avec le soutien de l’Institut national du cancer (INCa), cette opération va permettre à chacun de consulter gratuitement et anonymement un dermatologue.

C’est grâce au bénévolat et volontariat de centaines de dermatologues en France que cette journée est rendue possible depuis 1998. Des centres de dépistages seront ouverts dans toute la France afin d’inciter à la prévention et la prise en charge précoce des cancers de la peau.

Objectif : prévention des publics à risques

Pour cette édition 2016, l’objectif de la journée nationale de dépistage du cancer de la peau est principalement d’alerter et de sensibiliser en priorité les publics les plus à risques. En effet, dans le cadre de leur profession, certains métiers sont plus amenés à être exposés aux rayons UV (agriculture, BTP, etc.).

Cette manifestation permet également au Syndicat des dermatologues-vénérologues de rappeler l’importance d’un suivi dermatologique régulier pour les personnes à risques (patients avec de nombreux grains de beauté, avec des antécédents de cancer de la peau, ayant régulièrement des coups de soleil ou pratiquant des loisirs de plein air…).

Dernière étape de cette journée spéciale, faire un appel au don pour la recherche contre le cancer de la peau.

SNDV-dépistage-cancer-de-la-peau-2016-belenos

Les chiffres du cancer de la peau

  • Le mélanome qui est le cancer de la peau le plus offensif, a été à l’origine de 11 176 nouveaux cas détectés en 2012 et de plus de 1600 décès.
  • L’âge moyen de diagnostic du cancer de la peau est de 61 ans chez l’homme et de 64 ans chez la femme.
  • Lors de l’édition 2013, la journée nationale de dépistage avait permis de diagnostiquer 27 cas de mélanomes, 73 cas de carcinomes basocellulaires et 7 cas de carcinomes épidermoïdes.

Se faire dépister

Plusieurs solutions ont été mises en place à l’attention des patients pour prendre en charge leur dépistage de façon totalement anonyme et gratuite :

  • En retrouvant les centres de dépistages participants à l’opération (ainsi que tous les horaires d’ouvertures) via le site du Syndicat des Dermatologues – Vénérologues
  • En téléchargeant l’application « SoleilRisk » depuis son mobile (disponible pour iOS et Android) pour retrouver toutes les informations relatives à cette journée.
  • En rejoignant la page Facebook des Dermatos ou le compte Twitter du Syndicat des Dermatologues : @sndv_dermatos

Et pour les médecins et journalistes ?

Le communiqué et le dossier de presse, l’affiche de l’opération ainsi que toutes les informations institutionnelles sont disponibles en ligne sur le site du Syndicat des Dermatologues – Vénérologues

 

Sources :