Santé : les tendances de la semaine

Du 10 novembre au 17 novembre 2017 – Vous aviez manqué certaines actualités cette semaine ? Belenos Télésecrétariat fait le point des tendances hebdomadaires de la santé en cinq news documentées, et sélectionnées spécialement pour vous.

L’Assurance maladie lance une campagne contre les idées reçues sur les maux de dos

Cette semaine, l‘Assurance maladie a lancé une campagne de communication pour lutter contre les fausses idées sur le mal de dos. Une initiative forte, documentée par un spot TV et une brochure détaillée entres autres, pour informer les patients des bons gestes pour combattre leurs douleurs dorsales.

Cette souffrance serait à l’origine d’un arrêt de travail sur cinq auprès des patients déclarés comme atteints de lombalgie aigüe. L’occasion pour l’Assurance maladie de rebondir et de lancer une campagne nationale sur le thème, « Mal de dos ? Le bon traitement c’est le mouvement » .

Objectif : combattre les fausses croyances sur le mal de dos et aider les Français à mieux le soulager et le prévenir sur le long terme.

Bien que la majorité des patients pensent que le repos est le meilleur remède, l’exercice physique reste la solution contre les douleurs chroniques qui entraînent un fort taux d’absentéisme professionnel.

Diabète : le mal du siècle ?

14 novembre 2017, Journée mondiale du diabète. L’opportunité de mettre en lumière cette maladie pas si rare. En effet, près de 5% de la population française serait aujourd’hui concernée par ce ce trouble d’assimilation des sucres par l’organisme.

Le diabète apparaît néanmoins sous plusieurs formes :

  • Le Diabète de Type 1 : d’origine génétique, il apparaît de manière brutale chez l’enfant ou chez le jeune adulte. Il est caractérisé par une production insuffisante d’insuline, l’hormone du pancréas.
  • Le Diabète de Type 2 : concerne près de 90% des patients. Lié à l’obésité ou aux modes de vie (sédentarité, alimentation…), il est caractérisé par une présence d’insuline dans le corps ne répondant plus aux hausses prolongées du taux de sucre dans le sang.

Aujourd’hui, on estime à plus de 500.000 patients qui s’ignorent diabétiques. Pourtant cette maladie est à l’origine de troubles plus graves tels que l’infarctus du myocarde, des troubles oculaires, ou encore une sensibilité aux infections.

Journée mondiale du Diabète - Blog Belenos

L’Ordre des médecins porte plainte

Le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a annoncé avoir saisit la justice contre la mutuelle Eovi MCD « pour distorsion de concurrence » après la diffusion d’une campagne publicitaire pour des téléconsultations, en mentionnant que « toute publicité est interdite » pour les médecins.

A propos de cette campagne de communication, l’Ordre s’est exprimé sur sa plainte en invoquant les deux motifs suivants :

« Elle [la campagne de publicité de l’assureur mutualiste] tend d’une part à créer une sélection des patients puisqu’elle conditionne le service aux seuls bénéficiaires de cette mutuelle. Elle provoque, d’autre part, une distorsion concurrentielle avec les médecins pour lesquels toute publicité est interdite.« 

Fusion hospitalière à Paris : les syndicats se mobilisent

Différents syndicats (Force Ouvrière, CGT, Unef…) ont annoncé leur mobilisation à l’encontre du gouvernement qui affirme vouloir fermer plusieurs hôpitaux parisiens, et les remplacer par un seul super-hôpital. Bien que l’Assistance publique y voit une opération de modernisation, les syndicats y voient des économies faites sur le dos des malades.

En effet, d’ici 2025 le projet pourrait aboutir à la fermeture de deux hôpitaux parisiens au profit d’une seule structure à Saint-Ouen, en banlieue. Un bouleversement organisationnel illustré par la crainte d’une réduction du personnel, et donc une prise en charge moins efficiente.

Fusion hôpital Paris : la grogne des syndicats

France : bonne ou mauvaise élève de la santé ?

Selon le bilan de l’OCDE (L ‘Organisation de coopération et de développement économique), la France excelle en qualité de soins… Mais n’est pas un exemple pour la vaccination infantile. Une étude menée auprès de 25 pays qui nous éclaire sur les véritables atouts de notre système de soins.

L’édition 2017 du Panorama de la santé met en lumière différents éléments concernant la situation française :

  • Une augmentation de l’espérance de vie au-dessus de la moyenne européenne (82,4 ans dans l’Hexagone contre 80,6 ans pour les pays européens).
  • La France s’illustre dans son fort taux de survie contre le cancer du col du côlon, et son faible taux de mortalité par crise cardiaque.
  • Vaccination, alcool et tabac sont les points noirs de la France dans cette étude.

Vous en voulez plus ?

Découvrez également notre infographie sur la perception de la santé connectée par les professionnels de santé : Que pensent médecins et pharmaciens des objets connectés ?.